HELP FILE

Désinstaller le connecteur Active Directory

Pour mettre à niveau une version antérieure du connecteur Active Directory ou réinstaller la version actuelle, vous devez au préalable désinstaller la version qui se trouve sur l'ordinateur. Si vous choisissez de conserver les fichiers originaux de l'ADC sur votre serveur, avant de désinstaller, changez le nom du dossier en Active Directory Connector v1 (v1 correspondant au numéro de version du produit). Notez que la désinstallation de l'ADC ne supprime pas les comptes et les utilisateurs existants puisqu'ils subsistent dans le centre d'administration. En revanche, vous devez recréer les règles et les priorités associées à chaque groupe Active Directory.

Par ailleurs, il convient de préciser que le processus de désinstallation d'une application d'un ordinateur dépend du système d'exploitation. Pour plus d'informations, consultez le manuel du système d'exploitation.

Pour désinstaller la version actuelle du connecteur Active Directory, procédez comme suit :

  1. Si le connecteur Active Directory est en cours d'exécution, cliquez sur Arrêter pour arrêter le service, puis fermez l'application.
  2. Sur le serveur Windows sur lequel l'ADC est installé, sélectionnez Panneau de configuration > Programmes et fonctionnalités.
  3. Recherchez « Connecteur Active Directory » dans la liste des programmes, cliquez dessus avec le bouton droit de la souris et sélectionnez Désinstaller.
  4. Cliquez sur Ouipour confirmer, puis une nouvelle fois sur Oui dans la boîte dialogue Contrôle de compte d'utilisateur si vous y êtes invité.
  5. La désinstallation de l'ADC est à présent terminée. Si vous le souhaitez, vous pouvez installer la version la plus récente.

Voir aussi

Connecteur Active Directory v2

Configuration requise pour le connecteur Active Directory v2

Installer le connecteur Active Directory v2

Mettre à jour le connecteur Active Directory

Exécuter le connecteur Active Directory v2

Gérer les règles de synchronisation des utilisateurs

Gérer les attributs personnalisés